Vidéos
Toute l'actualité de la sécurité routière

Phone driving - mom

Utiliser son téléphone au volant est aussi dangereux qu'une conduite sous l'emprise de l'alcool. Cette campagne du gouvernement norvégien tente d'éveiller les consciences sur le danger des distracteurs.

Pour rappel, l'utilisation d'un téléphone provoque une diminution de 30% des informations enregistrées par le cerveau, une réduction de 50% du champ visuel, un allongement des temps de réaction et une maîtrise plus aléatoire des dépassements et des trajectoires*.

*Source : Etude téléphone au volant (2014) - Centre d'investigations neurocognitives et neurophysiologiques de l'Université de Strasbourg (Ci2N) pour la Fondation VINCI Autoroutes. 

Sur le même thème

  • Abra seus olhos / Ouvrez les yeux...

    Cette campagne du Gouvernement de l'Etat d'Espirito Santo au Brésil rappelle les risques de l'utilisation du...

  • Tout peut attendre...

    Cette nouvelle campagne de la Fondation Abertis, relayée en France par le Groupe Sanef nous rappelle que derrière chaque accident de la...

  • Léa...

    En 2020, la Sécurité Routière donne un nouvel élan à sa communication en changeant son mot d’ordre avec une...

  • Nobody is driving when you're distracted...

    L'inattention au volant peut prendre de multiples formes : utiliser son téléphone, manipuler son GPS, changer de musique,...

(0)Commentaires