Vidéos
Toute l'actualité de la sécurité routière

Les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention lancent une campagne 100% digitale et interactive inédite consacrée au téléphone au volant.

10% des accidents corporels seraient en effet imputables à l'utilisation du téléphone au volant.

Dans une étude, réalisée à l'occasion du lancement de cette campagne, on note une très forte progression de l'usage du téléphone au volant notamment chez les jeunes : 76% des 18-24 ans déclarent utiliser leur téléphone portable au volant, sans réelle conscience du danger (contre 30% en 1999 et 44% en 2004). 

Toutes génération confondues, entre 1999 et 2011, l'usage du téléphone au volant a progressé. En 1999, 19% des conducteurs téléphonaient au volant, contre 58% en 2011.
Par ailleurs, les conducteurs interrogés reconnaissent de moins en moins le risque de ce comportement et ne semblent pas prendre pleinement conscience du danger. Alors qu'ils étaient 80% à considérer que le téléphone au volant pose un véritable problème de sécurité en 1999, ils ne sont plus que 51% à le penser en 2011. 

Cette campagne "Au volant, je passe en mode voiture", veut inciter les 18-24 ans à ne pas utiliser leur portable en conduisant.

Sur le même thème

  • Tout peut attendre...

    Cette nouvelle campagne de la Fondation Abertis, relayée en France par le Groupe Sanef nous rappelle que derrière chaque accident de la...

  • Léa...

    En 2020, la Sécurité Routière donne un nouvel élan à sa communication en changeant son mot d’ordre avec une...

  • Nobody is driving when you're distracted...

    L'inattention au volant peut prendre de multiples formes : utiliser son téléphone, manipuler son GPS, changer de musique,...

  • Cell ou volant : la nouvelle chanson...

    Dans cette nouvelle campagne au ton décalé, la Société de l'assurance automobile du Québec...

(0)Commentaires