Vidéos
Toute l'actualité de la sécurité routière

Au volant, le mobile est aussi dangereux que l'alcool

L’inattention est désormais considérée comme la 2e cause principale d’accidents mortels et graves, derrière la vitesse et devant la conduite sous l’emprise d‘alcool ou de stupéfiants. La banalisation du phénomène est en parfaite contradiction avec sa dangerosité et la gravité des conséquences.

Écrire un message en conduisant multiplie le risque d’accident par 23 et oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant en moyenne 5 secondes. Par exemple, à 130 km/h vous aurez parcouru environ 195m.

Sur le même thème

(0)Commentaires