Limitation de vitesse jeune conducteur : toutes les règles à connaitre




  • Les jeunes conducteurs obtenant leur permis de conduire détiennent ce que l’on appelle le permis probatoire. Ce dernier a été mis en place depuis le 1er mars 2004 et permet aux nouveaux conducteurs de disposer d’un permis avec un capital initial de 6 points. La probation du permis est variable, et court d’une durée de deux à trois ans, selon les conditions d’apprentissage du conducteur.

    Aussi, les règles de la route qui s’appliquent aux jeunes conducteurs ne sont pas toujours les mêmes que celles du conducteur ayant le permis à 12 points, notamment concernant la limitation de vitesse. C’est précisément ce que nous vous proposons d’aborder aujourd’hui, à commencer par la présentation des règles à connaitre concernant la limitation de vitesse jeune conducteur.

     

    Limitation de vitesse jeune conducteur : les règles à respecter

     

    Afin d’éviter le risque de commettre un excès de vitesse, il est important de connaitre les règles qui s’appliquent pour les jeunes conducteurs.

    Ces derniers sont dans l’obligation de devoir respecter des limitations de vitesse différentes à celles qui sont mises en place pour les autres catégories de conducteurs.

    Ainsi nous trouverons trois cas où le jeune conducteur qui conduira sera limité à une vitesse plus basse que celle autorisée :

    • Sur l’autoroute, la limitation normale est de 130 km/h mais pour le jeune conducteur, la vitesse autorisée est de 110 km/h
    • Sur les routes nationales et départementales, la vitesse est limitée à 90km/h mais la limitation pour le jeune conducteur est de 80 km/h

     

    Perte de point et amende excès de vitesse : comment cela fonctionne t il ?

     

    Selon le dépassement de vitesse que le jeune conducteur aura effectué, il ne sera pas pénalisé de la même manière. En effet, le nombre de points et l’amende pour excès de vitesse dépendent du degré de dépassement de la vitesse légale.

    Ainsi, un dépassement de vitesse :

    • De moins de 20 km/h entraine la perte d’un point et d’une amende entre 70 et 750€
    • Entre 20 et 29 km/h entraine la perte de 2 points et d’une amende entre 135 et 750€
    • Entre 30 et 39 km/h entraine la perte de 3 points et une amende entre 135 et 750€
    • Entre 40 et 49 km/h entraine la perte de 4 points et une amende entre 135 et 750€
    • De plus de 50 km/h entraine la perte de 5 points et une amende de 1500€
    • De plus de 50km/h avec récidive entraine la perte de 6 points ainsi qu’une amende de 3750€