Quelles sont les différentes amendes pour excès de vitesse ?




  • Selon la Sécurité routière, 25% des Français reconnaissent ne pas respecter les limitations de vitesse. Ils pensent – à tort – qu’il est possible de rouler plus vite que la limite autorisée car la route le permet, qu’ils maîtrisent leur véhicule ou parce qu’ils sont pressés. Or la vitesse excessive ou inadaptée aux circonstances est la cause principale de 26% des accidents mortels. C’est pourquoi il est nécessaire de rappeler la règlementation existante et les amendes pour excès de vitesse prévues dans le code de la route.

    Les différentes amendes pour excès de vitesse

    La vitesse des véhicules est réglementée sur l’ensemble des routes, et s’applique sans exception à tous les conducteurs. La vitesse doit également être adaptée aux conditions météorologiques (pluie, autres précipitations, visibilité inférieure à 50 mètres).

    Les excès de vitesse sont des infractions, punissables par la loi et sanctionnés par une contravention et un retrait de points sur le permis de conduire.

    En cas d’excès de vitesse inférieur à 20 km/h, le code de la route prévoit une amende forfaitaire de 68 ou 135 euros (selon la limitation de vitesse en vigueur dans la zone de l’infraction) et le retrait d’un point sur le permis de conduire.

    En cas d’excès de vitesse égal ou supérieur à 20 km/h et inférieur à 30 km/h, le code de la route prévoit une amende forfaitaire de 135 euros et le retrait de deux points sur le permis de conduire.

    En cas d’excès de vitesse égal ou supérieur à 30 km/h et inférieur à 40 km/h, le code de la route prévoit une amende forfaitaire de 135 euros, le retrait de trois points sur le permis de conduire et une suspension du permis de conduire pendant 3 ans.

    En cas d’excès de vitesse égal ou supérieur à 40 km/h et inférieur à 50 km/h, le code de la route prévoit une amende forfaitaire de 135 euros, le retrait de quatre points sur le permis de conduire, une suspension du permis de conduire pendant 3 ans et la confiscation du véhicule.

    En cas d’excès de vitesse égal ou supérieur à 50 km/h, le code de la route prévoit une amende forfaitaire de 1 500 euros, le retrait de six points sur le permis de conduire, une suspension du permis de conduire pendant 3 ans et la confiscation obligatoire du véhicule en cas de récidive.

    En cas de récidive d’excès de vitesse supérieur ou égal à 50 km/h,  le code de la route prévoit une amende forfaitaire de 3 750 euros, le retrait de six points sur le permis de conduire, une suspension du permis de conduire pendant 3 ans, l’immobilisation ou la confiscation du véhicule et une peine de prison de 3 mois.

    Excès de vitesse – à quoi faire attention ?

    Pour éviter les tragédies, il vaut mieux se renseigner avant de partir et vérifier les différentes limitations de vitesse sur la route choisie. Il est certain que rouler la nuit peut être plus efficace et moins stressant, mais il faut tenir compte des risques d’excès de vitesse : flux de voitures réduit, une envie d’arriver à sa destination le plus vite possible, baisse la vigilance…

    Pour plus d’informations sur les risques d’excès de vitesse, faites le tour des campagnes de sécurité routière disponibles sur le site Roulons-autrement.com