Alcool chez le jeune conducteur : rappel de la loi, sanctions et tendances




  • Petit rappel utile : sont considérés comme jeunes conducteurs les titulaires du permis de conduire depuis moins de 3 ans ou moins de 2 ans pour ceux dont le permis a été obtenu suite à une formation en conduite accompagnée. L’alcool et jeune conducteur ne font évidemment pas bon ménage. Pour la consommation d’alcool, que dit la loi ? Quelles sont les sanctions et les limites ?

    L’alcool au volant : que dit la loi

    Si avant la fin du mois de juin 2015, le code de la route ne prévoyait pas de différences entre le taux d'alcool autorisé pour les conducteurs en permis probatoire et les autres, un abaissement du taux d'alcoolémie autorisé pour les jeunes conducteurs est entré en vigueur le 28 juin 2015. Le taux d’alcool au volant a été abaissé à 0,2 g, ce qui correspond en réalité à la marge d'erreur autorisée, par exemple lorsque le conducteur a consommé des aliments contenant de l'alcool avant de conduire. Dans les faits, l’alcool au volant est désormais interdit pour les personnes disposant d’un permis probatoire.

    Alcool chez le jeune conducteur : le fléau de la route

    L'alcool jeune conducteur est un fléau pour la sécurité routière. Les chiffres ci-dessous ne permettent de mieux comprendre l’impact désastreux de la consommation excessive d'alcool sur l’accidentalité routière :

    • Les accidents de la route sont
la 1ère cause de mortalité et de handicap des 18-25 ans et, dans un 1/4 de ces accidents, une alcoolémie excessive en est la cause.
    • Dans plus de la moitié des accidents mortels liés à l’alcool, l’alcoolémie du conducteur est supérieure à 1,5 g/l.
    • Mélanger l'alcool et le cannabis multiplie le risque d'accident mortel par 14.
    • Les conducteurs novices sont impliqués dans 24% des accidents mortels.

    Le jeune conducteur et l’alcool : sanctions civiles et pénales

    Pour le jeune conducteur alcool, les sanctions prévues par le code de la route pour une alcoolémie positive sont une amende de 135€ et un retrait de 6 points ainsi que potentiellement une immobilisation du véhicule. En cas de contrôle au-delà du taux autorisé, le jeune conducteur alcool commet une infraction et peut donc perdre son permis.

    Roulons-autrement est une plateforme multimédia dédiée à la sécurité routière s’adressant particulièrement aux jeunes conducteurs. Sa vocation est de sensibiliser les jeunes aux dangers de la route mais surtout d’engager le débat et de dialoguer pour encourager l’évolution des comportements au volant.