News
Toute l'actualité de la sécurité routière
mardi 27 janvier 2015

Les mesures du gouvernement pour contrer la hausse de la mortalité routière

  • 2014 a été une année meurtrière sur les routes. Il s’agit de la première augmentation de la mortalité routière depuis douze ans : il y a eu 120 décès de plus qu’en 2013, soit une hausse de 3,7%. Les piétons et les cyclistes sont particulièrement touchés. Ainsi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a-t-il annoncé, lundi 26 janvier, une série de 26 mesures destinées à améliorer la sécurité routière, autour de quatre axes : prévention, protection, répression, sécurité.

    Prévention, avec un accent mis sur la sensibilisation des plus jeunes, à l’école et dans l’apprentissage du permis de conduire. Le taux d'alcool légal pour les jeunes conducteurs sera abaissé à titre expérimental de 0,5 à 0,2 gramme par litre de sang. Le gouvernement s’appuiera davantage sur les médecins et les exploitants de débits de boissons pour prévenir les accidents dus à l’alcool.

    Protection, et notamment pour les piétons : il sera interdit de se garer à moins de 5 mètres avant un passage piéton. La protection des deux-roues est également mise à l’agenda. De plus, les maires pourront désormais abaisser la vitesse réglementaire au sein de leur ville.

    Répression, autour de contrôles renforcés et modernisés en termes de vitesse et de dépistage des stupéfiants. Oreillettes, casques et écouteurs seront également interdits au volant pour améliorer «l'attention des conducteurs». Certains tronçons de routes dangereuses feront l’expérience d’une limitation à 80km/h au lieu de 90km/h.

    Sécurité, en améliorant la signalisation, notamment pour éviter les contresens sur l’autoroute. Les véhicules seront équipés d’enregistreurs qui permettront de mieux comprendre les mécanismes d’accident.

    Les membres du Conseil National de la Sécurité Routière ont exprimé leur déception face à un manque de mesures fortes. «Il manque la mesure essentielle, qui aurait permis de sauver de trois cent cinquante à quatre cents vies tout de suite, et qui concernait la diminution de la vitesse sur le réseau secondaire », a protesté Chantal Perrichon, la présidente de la Ligue contre la violence routière.

    Reste à savoir si ces mesures permettront d’atteindre l’objectif du gouvernement d’un maximum de 2000 morts sur les routes à l’horizon 2020, contre 3388 en 2014.


    Pour plus d'info:

     

  • Dans le même genre
    Vidéos
    Les campagnes de prévention vidéos
(0)Commentaires