News
Toute l'actualité de la sécurité routière
mercredi 25 mars 2020

Les différences de comportement entre hommes et femmes sur la route

  • Le 8 mars 2020, à l’occasion de la journée internationale du droit des femmes, la Sécurité Routière a publié un état des lieux de la mortalité routière selon le genre. Loin des clichés leur attribuant une conduite dangereuse, les chiffres montrent que les femmes causent moins d'accidents, meurent moins sur la route et contribuent ainsi à la sécurité de tous.

     

    Selon les chiffres 2018 de la Sécurité Routière, les femmes représentent :

    • Près de 18 % des titulaires des permis invalidés (vs 82% pour les hommes) ;
    • 18% des auteurs présumés d’accidents mortels (vs 82 pour les hommes);
    • 9% des conducteurs alcoolisés impliqués dans un accident mortel (vs 91% pour les hommes).

     

    Une annonce qui balaie les idées reçues car, si la culture populaire a, tout au long du XXe siècle, associé les femmes à une mauvaise conduite, les chiffres ont toujours montré le contraire.

     

    En 2016 par exemple, les femmes ont commis moins d’infractions liées à la vitesse que les hommes : 2,7 millions, contre 4,8 millions, selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Les hommes ont été responsables de 82 % des accidents mortels, et les femmes de 18 %, toutes catégories de véhicules confondues – y compris les motos. 

     

    Pour Jean-Pascal Assailly, chercheur à l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux, interrogé par le journal Le Monde en 2018 : « Lorsque les femmes conduisent, elles prennent moins de risques, et respectent mieux les règles que les hommes, elles manifestent notamment moins d’appétence pour la vitesse »

     

    Plus d’informations ICI

  • Dans le même genre
    Vidéos
    Les campagnes de prévention vidéos
(0)Commentaires