News
Toute l'actualité de la sécurité routière
lundi 22 mai 2017

La Thaïlande est le pays le plus meurtrier pour les motards

  • En Thaïlande, 73 % des accidents routiers mortels impliquent des deux-roues. Chaque année, 5500 motards sont tués, soit 15 par jour. Et les chiffres continuent d’augmenter, faisant de la Thaïlande le pays le plus meurtrier au monde pour les conducteurs de deux-roues. En outre, « s’il on ne prend pas en compte ces derniers, les routes thaïlandaises sont aussi sûres qu’en Suisse, qu’aux Etats-Unis, ou qu’au Royaume-Uni », selon Liviu Vedrasco, spécialiste de la santé mondiale au sein de l’Organisation mondiale de la santé. En 2015, on comptait ainsi en Thaïlande 26,3 décès de motards pour 100 000 habitants, le taux le plus important au monde.

     

                                                             

     

    Les deux-roues sont un mode de transport privilégié par les Thaïlandais. En 2016, ils en ont achetés 1,74 million, contre seulement 768 788 voitures, selon l’Association de l’industrie de l’automobile thaïlandaise ; 461 783 deux-roues ont d’ores et déjà été achetés lors du premier trimestre de l’année 2017. Une étude du Centre thaïlandais de recherche sur les accidents a expliqué que les deux-roues étaient appréciés pour leur commodité, leur faible consommation en carburant, et leur prix abordable.

     

    Pour Adisak Plitpolkarnpim, président du Centre de promotion de la sécurité de l’enfant et de la prévention des accidents, le fait d’autoriser les enfants à conduire des deux-roues est préjudiciable : « les enfants les prennent pour se rendre à l’école, pour s’amuser, ou pour faire des courses pour leurs parents ». La loi thaïlandaise permet en effet aux jeunes de plus de 15 ans de passer leur permis de conduire pour des véhicules de moins de 110 centimètres cubes, mais les règles sont souvent violées. Dès lors, chaque année, 15 800 enfants thaïlandais sont impliqués dans des accidents de deux-roues, pour 700 décès ; de quoi renforcer la sensibilisation au port du casque (en 2013, seuls 53 % des conducteurs de deux-roues en portaient un, et 19 % des passagers). 


    Pour plus d'infos

  • Dans le même genre
    Vidéos
    Les campagnes de prévention vidéos
(0)Commentaires