Roulons Autrement est un projet de la Fondation Vinci Autoroutes en collaboration avec l’association Ferdinand.

Le Bon Vivant (version longue)

Vidéos

Le Bon Vivant (version longue)

Un court-métrage réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache pour sensibiliser les jeunes aux risques de l'alcool au volant, qui constitue la 1e cause de mortalité des 18-24 ans sur la route. 
"Le Bon Vivant" raconte l'histoire de Lucas et de sa bande, cinq jeunes drôles et attachants, qui vont à la fac, sortent en soirées, croquent la vie à pleines dents, comme on sait si bien le faire quand on a 20 ans et toute la vie devant soi.
Lucas est le « bon vivant » de la bande, celui qui assure l’ambiance en toutes circonstances et a toujours un plan sympa dans lequel embarquer ses potes.
Un soir, alors que la fête bat son plein, les cinq inséparables vont être brutalement rattrapés par la réalité.

"Le Bon Vivant" constitue le second opus de la démarche de sensibilisation par l'image initiée par l'association Ferdinand et la Fondation VINCI Autoroutes, après "Ivresse", réalisé par Guillaume Canet en 2013.

Suivez l'actualité du film #LeBonVivant sur le compte Twitter @RoulonsA et la page Facebook RoulonsAutrement

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée.

  • INCONITO

    Pour une fois un bon clip sur la sécurité routière bien qu'il manque un peu de sang (une petite goutte de sang au bord du nez du cadavre suggèrerait une hémorragie interne) et de violence (on a besoin de visualiser l'accident même si ça personnalise les circonstances) mais selon les spécialistes ça serait contre productif d'apporter ce type d'images par rapport au message à faire passer.Je m'interroge quand même sur un point : le clip qui passe à la télé sous entend qu'il y a une version longue, qui est au final la même que la version dite "courte"....cela serait-il une astuce pour nous faire venir sur votre site? Si oui il faudrait peut-être repenser votre site internet pour le rendre plus accrochant (mettre des chiffres chocs, des vidéos de vrais témoignages) avec une charte graphique un peu plus sexy et une forme proche de ce que les jeunes attendent. Quand vous consultez le détail de vos visites je pense qu'il ne doit pas y avoir beaucoup de navigation sur les autres onglets, après peut-être que je me trompe.

  • sylsoo

    je regarde depuis trois ou quatre jours ce spot de prevention routiere et je ne peux que reagir positivement.Le message que vehicule ce spot est tres clair, bien que les jeunes soient principalement les vedettes de ce court metrage, nous sommes tous concerne.merci a la fondation vinci autoroute pour ce travail

  • meddour

    Quelle prise de conscience je dit toujours à mes élèves la route se vie et se partage un regard ses une vie

  • ROULONS AUTREMENT

    Bonjour Inconito, Le clip qui passait à la TV était bien une version courte (https://www.youtube.com/watch?v=KBaAYWmNeao) différente de la version longue ci-dessus. Quant à notre site, nous travaillons actuellement sur son organisation et sur sa charte graphique afin que sa forme soit en effet plus proche des attentes des jeunes. Roulons-Autrement.com va ainsi se refaire une jeunesse dans les prochaines semaines! Merci pour vos conseils et à bientôt sur notre site ! L'équipe de Roulons-Autrement.com

  • Buveurdo

    Ce court-métrage est probablement le premier de son genre qui soit intelligemment pensé et réalisé et, espérons-le, réellement sensibilisant pour la cible visée. Mais il y a quand même un MAIS : pour être efficace, ce clip nécessite que le spectateur puisse inconsciemment s'identifier au personnage principal, ce qui marche d'ailleurs très bien jusqu'à ce que, patatras, arrive la scène du cadenas sur le Pont des Arts, pour le spectateur ce n'est alors plus "moi|lui" mais UN "parisien", un type précis en un lieu précis et l'identification s'écroule donc en une fraction de seconde, le spectateur/acteur redevenant simple spectateur. Heureusement, ce qui suit rattrape vite le fil brisé avant la chute finale, mais, quand même, cette scène casse inutilement le rythme du processus d'identification et est donc plus que superflue, elle est nuisible. Un remontage en coupant cette courte scène augmenterait beaucoup la puissance évocatrice de ce clip, qui alors serait proche de la perfection, encore bravo aux concepteurs/acteurs/réalisateurs !